A Eindhoven, des capteurs au service de la qualité de l’air

L’urban data, ce sont les données numériques produites par l’ensemble des acteurs de la ville et qui permettent d’en capter les nouveaux usages. A Eindhoven (Pays-Bas), Axians participe au projet AiREAS qui a pour objectif de mesurer la qualité de l’air en ville grâce à des capteurs.

Eindhoven_textePour mesurer en temps réel la qualité de l’air, la ville d’Eindhoven, aux Pays-Bas, a fait le choix de déployer à travers toute la ville un réseau unique de capteurs connectés. « Une façon de « rendre visible l’invisible », explique Jan van de Bovenkamp, Manager Communications at d’Axians aux Pays Bas, qui participe à ce projet, baptisé AiREAS. Les données sont recueillies grâce à des capteurs placés sur des feux de signalisation. Elles alimentent une plate-forme qui permet aux élus de disposer d’informations en temps réel sur le niveau de pollution et la température, et aux universitaires d’étudier le rapport entre le degré de pollution et l’évolution de certaines maladies.

Dans le cadre de ce projet, des habitants d’Eindhoven ont également été sollicités pour coopérer et porter, s’ils le souhaitent, des capteurs connectés à visée médicale. « La question clé, c’est celle du réseau de traitement de l’information. Observer comment les data influencent les comportements des habitants permet de prendre ensuite les bonnes mesures pour rendre les villes plus agréables à vivre », explique Jan van de Bovenkamp. AiREAS est donc un projet global, associant des médecins, des ingénieurs, des chercheurs, des politiques et des citoyens au sein d’une structure coopérative ouverte. Les compétences de tous ces acteurs sont partagées et mises au service d’un but commun : rendre leur cadre de vie plus sain pour répondre à l’aspiration de plus en plus affirmée des citadins pour des villes plus saines.

En savoir plus