Grand Paris : VINCI Energies participe aux travaux de la ligne 14

VINCI Energies s’inscrit dans le projet du Grand Paris en remportant le lot « Basse tension » sur le chantier de prolongement nord de la ligne 14, entre Saint-Lazare et Mairie de Saint-Ouen.

metro_ligne_14_texteSDEL Transport en commun, une entreprise de VINCI Energies, a remporté le lot « Basse tension » sur ce chantier dont l’objectif est de décharger la ligne 13 du quart de ses voyageurs en prolongeant la ligne 14 jusqu’à Mairie de Saint-Ouen.

Pour ce projet, les entreprises SDEL Transport en Commun, SDEL transport Grands Projets et Actemium Paris Transport réaliseront les travaux dans le tunnel de 5,5 km, les quatre ouvrages annexes et les deux stations souterraines sur les 4 que comprend la prolongation. Les 2 stations restantes appartiennent à un lot en cours d’attribution.

Elles réaliseront les travaux basse tension qui permettront d’alimenter et de superviser, depuis le transformateur, l’intégralité des équipements terminaux qui desservent les installations d’éclairage, de ventilation ou encore les équipements courants faibles.

SDEL Transport en commun envisage également la mise en place de machines spécifiquement développées par l’entreprise et qui accompagneront les hommes dans le déploiement des cheminements de câbles et des câbles déployées dans le tunnel.

Un chantier majeur et exigeant

« L’une des particularités de ce chantier tient au fait que nous intervenons en amont des travaux de voie de la partie tunnel. Ce n’est pas courant dans notre métier et cela implique de respecter un planning très serré », explique Jérémy Deville, chef d’entreprise de SDEL Transport en commun.

Sur l’interconnexion au niveau de la gare Saint-Lazare, l’entreprise travaillera de nuit, de 1h30 à 4h30, afin de ne pas perturber le trafic. « Cela nécessite beaucoup de préparation pour, sur un délai aussi court, mobiliser des équipes sur les voies, mettre en place le matériel et réaliser les travaux» poursuit-il.

L’enjeu est majeur pour ces entreprises. Dédiées aux infrastructures de transports en commun, elles ont l’ambition de s’adresser aux Grand Paris et ont d’ailleurs déjà travaillé sur le chantier de la ligne de tramway T6. « Nous nous formons en permanence pour la RATP, la SNCF, etc., afin de répondre à leurs attentes », explique Jérémy Deville. « Aujourd’hui, la ligne 14 correspond, en termes de volumétrie, à ce que nous serions amenés à rencontrer sur les futurs projets de la ligne 15 par exemple ».

Le chantier devrait démarrer en septembre 2016 pour une durée de 2 ans et demi.