Rapprocher expertise métiers et capacités de recherche

VINCI Energies et VINCI Immobilier deviennent partenaires de la chaire Immobilier et développement durable de l’ESSEC afin de « favoriser l’émergence de réponses concrètes aux défis de la ville de demain ».

« Faire de l'immobilier de demain un véritable lieu de vie, parfaitement connecté à une ville résolument tournée vers les services aux citoyens. » Telle est la vision exposée par Hervé Adam, directeur général de VINCI Energies France, à l'occasion de la signature du partenariat conclu en septembre 2016 entre la chaire Immobilier et développement durable de l’ESSEC Business School, VINCI Immobilier et VINCI Energies.

Sous le double effet de la digitalisation et des évolutions sociétales, les métiers de l’immobilier sont « en mutation profonde tant au plan de la conception, de l’exécution que de la commercialisation de nos ouvrages », souligne le président de VINCI Immobilier, Olivier de La Roussière. C’est pourquoi le groupe VINCI « cherche à conjuguer l'expertise de ses équipes et les capacités de recherche de l'ESSEC afin de favoriser l'émergence de réponses concrètes aux défis auxquels seront confrontées les villes de demain », complète Hervé Adam.

L’une de ces réponses est la « RT 2020 », la nouvelle réglementation thermique qui va exiger que les nouveaux bâtiments produisent plus d'énergie qu'ils n'en consommeront, détaille le professeur Ingrid Nappi-Choulet, titulaire de la chaire Immobilier et développement durable de l’ESSEC, citant également La Trame verte et bleue et le concours Réinventer Paris.

Des étudiants de plain-pied avec la réalité de l'immobilier

A l’ESSEC, les entreprises partenaires de la chaire Immobilier et développement durable interviennent pendant un semestre entier devant les étudiants en présentant notamment des études de cas qui viennent nourrir le questionnement autour des nouveaux enjeux de l'immobilier : prise en compte de la « valeur verte » et des contraintes de performance énergétique, attention nouvelle portée aux besoins de l'utilisateur final avec la conscience que l'immobilier, comme les ressources humaines, est une ressource à part entière.

Outre les cours dispensés par les intervenants partenaires, les étudiants sont confrontés aux réalités des professionnels au travers de stages en entreprise au cours desquels ils pourront appréhender la complexité et l'intérêt du secteur. Si l'immobilier, poursuit Ingrid Nappi-Choulet, doit prendre en compte le bien être, les services, le développement durable, il est aussi « un levier de croissance et un poste de dépense qui doit se gérer comme tel ».

Parmi la vingtaine d'étudiants de l'ESSEC qui choisissent chaque année le cursus Immobilier et développement durable, 9 sur 10 vont mettre en pratique leurs compétences de management dans le secteur de l'immobilier. L'enjeu de la formation des managers de demain est clé pour le groupe VINCI qui accueille chaque année près de cinq cents jeunes diplômés de grandes écoles, indique Hervé Adam. Ceux-ci contribuent, précise le directeur général de VINCI Energies France, « à faire de notre groupe un acteur mondial des métiers des concessions, de la construction et des services associés ».

 

En savoir plus