Tramway T6 : VINCI Energies participe au chantier de la section souterraine

Plusieurs entreprises de VINCI Energies travaillent ensemble sur la dernière partie du tramway T6, une ligne qui relie Châtillon à Viroflay (Ile-De-France).

SDEL__texte SDEL Transport en Commun, SDEL Transport Grands Projets, Cegelec Paris Ventilation et Actemium Paris Transport participent au chantier du tramway T6 qui relie les villes de Châtillon à Viroflay. SDEL Transport en Commun réalise les lots courants forts et courants faibles du projet tandis que les trois autres entreprises réalisent en groupement les travaux de ventilation et de désenfumage. Le projet consiste en la création de deux stations souterraines (Viroflay rive droite et Viroflay rive gauche), du tunnel de 1600m et d’un puit de ventilation et de secours.

Un chantier qui associe les compétences des entreprises VINCI Energies

« La communication est très importante sur ce chantier car tout est très lié. Cegelec Paris Ventilation dimensionne les machines afin d’avoir le débit d’air demandé pour assurer en cas d’incendie le désenfumage du tunnel ferroviaire et des gares. Nous devons être au courant de leur besoin en puissance pour dimensionner les installations électriques. Et Actemium Paris Transport, qui réalise le contrôle commande, doit connaître toutes les entrées-sorties de ce qui va être piloté », explique Christiane Faria Da Costa, responsable bureau d’études chez SDEL Transport Grands Projets, qui a réalisé les études et travaux d’alimentations courants forts ainsi que les études de câblages automates associés.

« Nous avons apporté notre expertise du dimensionnement des installations de ventilation et des travaux relatifs à cette partie : installation et manutention des machines ainsi que la mise en service, phase cruciale du projet », poursuit Sergio Da Mota, responsable d’affaires chez Cegelec Paris Ventilation. Chaque station est équipée de deux ventilateurs, ainsi que des armoires de contrôle commande des équipements, c’est-à-dire les organes qui servent à l’alimentation et à la supervision des équipements. Sur ce dernier point, Actemium Paris Transport a travaillé en équipe intégrée avec SDEL Transport Grands Projets et Cegelec Paris Ventilation pour réaliser le développement des automatismes et de la supervision de la ventilation de désenfumage.

SDEL Transport en commun a pris quant à elle en charge deux lots majeurs du projet. « En termes d’infrastructures, les travaux basse tension et éclairage consistent en la réalisation de l’ensemble de la distribution électrique des équipements de l’ouvrage à savoir l’éclairage, la ventilation, la climatisation, les équipements de sécurité, les ascenseurs ou encore les escaliers mécaniques… » détaille Julien Birepinte, responsable d’affaires chez SDEL Transport en commun. En ce qui concerne la partie éclairage, SDEL Transport en Commun réalise la mise en lumière des zones techniques et publiques, ainsi que l’éclairage de sécurité de l’ouvrage. « Au global, plus de 1350 appareils d’éclairage seront installés et une attention particulière a été portée sur le choix d’appareils à faible consommation d’énergie comme la technologie LED » précise Julien Birepinte.

L’entreprise réalise également le lot courants faibles, qui consiste en l’installation des équipements de sonorisation de sécurité, de vidéosurveillance, de réseaux VDI (voix, données, images), de téléphonie et d’interphonie, d’information voyageurs, de contrôle d’accès et intrusion et la réalisation du système d’aide à la gestion des équipements et des lieux.

La particularité du projet pour SDEL Transport en Commun est de gérer deux maîtrises d’œuvre distinctes (la RATP en direct pour le lot courants faibles et EGIS RAIL pour le lot Courants forts) avec des méthodes et des approches différentes. « Une des principales difficultés a été notamment de bien définir et synthétiser l’ensemble des besoins électriques des différents lots en interface. De nombreux acteurs sont arrivées au fur et à mesure du projet, et nous avons dû parfois attendre le démarrage de leurs études d’exécution pour finaliser le dimensionnement électrique de nos installations » rappelle Julien Birepinte .

Pour SDEL Transport Grands Projets et Cegelec Paris Ventilation, habitués des tunnels routiers, il s’agit d’une première expérience d’envergure dans le monde des transports en commun, au contraire de SDEL Transport en Commun qui est quant à elle depuis quelques années, un acteur majeur et reconnu dans le milieu des travaux électriques en infrastructure ferroviaire en Ile-de-France.

Entrant dans la dernière ligne droite des travaux, le chantier est prévu d’être achevé au premier semestre 2016.