Tunnel de la Croix Rousse : un projet de circulation urbaine intelligent

Le tunnel de la Croix Rousse à Lyon a été récemment rouvert à la circulation après des travaux de rénovation.

tunnel-croix-rousse-vinci-energies-illuminationsLe tunnel de la Croix Rousse à Lyon a été récemment rouvert à la circulation après des travaux de rénovation auxquels ont participé plusieurs entreprises de VINCI Energies (Cegelec Mobility, Cegelec Paris Ventilation, GTIE Transport et Axians). 

Inauguré en 1952 et emprunté par 47000 véhicules chaque jour, le tunnel de la Croix Rousse est un axe essentiel de circulation dans Lyon. En 2007, de nouvelles normes sont instaurées afin de garantir la sécurité des usagers. En 2009, Lyon saisit cette opportunité pour rénover le tunnel tout en y apportant de nouveaux aménagements et notamment la création d’un second tunnel dédié aux transports en commun et aux moyens de circulation « doux » (vélo, rollers, piétons, bus…), doublant celui réservé aux voitures et camions.  

 

Un tunnel munis d’appareils de nouvelle génération  

Des dispositifs intelligents ont, par ailleurs, été installés : un éclairage modulable automatiquement en fonction de la luminosité extérieure, la vidéosurveillance avec 200 caméras à détection automatique d’incidents, la sécurité incendie et un Système d’Information des Tunnels du Grand Lyon, baptisé SITG, qui gère en réseau la sécurité de tous les tunnels lyonnais. Un système d’animations lumineuses diffusées sur les parois du tube modes doux a également été mis en place par Axians, une des marques de VINCI Energies. Cegelec Paris Ventilation a par ailleurs réalisé l’intégralité de l’installation des stations de ventilation du tunnel qui ont fait l’objet d’une rénovation lourde. Ils remplissent une fonction essentielle à la sécurité de l’ouvrage : assurer le désenfumage en cas d’incendie grâce à la mise en place de ventilateurs de grande capacité. Ce chantier a été mené de bout en bout par VINCI, des études de projet à l’exécution du génie civil et des équipements, mobilisant ainsi de nombreuses entreprises sur les différentes phases du chantier. VINCI Energies est intervenue dans ce contexte via Cegelec Mobility, Cegelec Paris Ventilation, GTIE Transport, Axians et Citeos.  

Minimiser l’impact des travaux pour les riverains  

Afin de réduire au maximum la gêne occasionnée, des réflexions poussées ont été menées par VINCI. Ainsi, de nombreuses actions de communication ont été réalisées : réunions de concertation avec les associations de riverains, diffusion d’informations sur l’avancée du chantier, alertes SMS lors de tirs d’explosifs, pose de capteurs afin d’écarter les craintes quant à des risques d’effondrement… La maîtrise du bruit, des émissions de poussières, la qualité de l’air ou de l’eau rejetés, sans oublier la modification des trajets habituels ont également été pris en compte. Des dispositifs anti-bruit et des centrales de dépoussiérage pour filtrer l’air rejeté ont, entre autres, été installés.

Regardez la vidéo résumant 9 mois de travaux en 90 secondes
Parcourez notre album photo  

 

Crédit photo : Marie-Pierre Turrel