La Ville de Vienne confie le déploiement et la gestion de son réseau public de bornes de recharge électrique au groupement formé par Easy Charge et le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports

Easy Charge, filiale de VINCI Autoroutes et VINCI Energies dédiée à la mobilité électrique, et le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET) géré par DEMETER, viennent d’être retenus pour le déploiement d’un réseau d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables public comprenant 22 points de charge par la Ville de Vienne, en Isère.

Easy Charge, en partenariat avec le FMET, se voit ainsi confier, pour les dix prochaines années, le déploiement, l’exploitation et le développement d’un réseau de 12 stations de recharge électrique implantées sur trois secteurs de la commune. Easy Charge s’appuiera sur les expertises de VINCI Autoroutes et de Citeos, marque de VINCI Energies, pour développer et assurer la maintenance de ce réseau local.

Un réseau de 12 stations de recharge électrique pour répondre aux besoins des Viennois

Dans le cadre de son projet 2020-2026, la Ville de Vienne a renouvelé son ambition d’agir rapidement en faveur de la protection de l’environnement. Parmi les priorités identifiées figure le déploiement d’un réseau de bornes de recharge électrique afin d’accompagner le développement des mobilités alternatives. A l’issue d’un appel à initiatives privées, lancé en octobre dernier, la Ville de Vienne a choisi de confier la réalisation et la gestion de ce réseau, pour les dix prochaines années, au groupement d’entreprises solidaires constitué d’EASY CHARGE et du FMET.

Douze stations de recharge électrique, soit 22 points de charge, vont ainsi être implantées au sein de parkings publics existants : 9 en centre-ville, 2 dans le quartier Saint-Germain et le dernier au Parc relais Sud, à côté du stade municipal Jean Etcheberry. Certains de ces lieux se trouvent également à proximité des stations d’autopartage CITIZ afin que ces dernières puissent bénéficier du service de recharge.

Le service sera ouvert à tous et proposera essentiellement une recharge accélérée de 22kW AC et 24 kW DC. Deux chargeurs rapides de 43 kW AC/ 50 kW DC, pour une autonomie de 100 km en moins de 30 minutes, seront aussi déployés pour répondre aux besoins des véhicules nécessitant des temps de charge plus courts.

« Ce projet illustre parfaitement la nécessité de mener un combat commun entre les constructeurs, en charge du développement de voitures électriques avec une autonomie de plus en plus importante, l’Etat, qui aide à l’acquisition de ce type de véhicules, et les territoires, qui contribuent au déploiement d’un maillage de bornes de recharge toujours plus fin » souligne Thierry KOVACS, maire de Vienne et président de Vienne Condrieu Agglomération. « C’est grâce à cette synergie que nous serons à la hauteur des défis environnementaux, comme nous nous y sommes engagés auprès des Viennois ».

Un projet pour accompagner le déploiement de l’écomobilité

En sa qualité d’opérateur-aménageur, le groupement constitué d’EASY CHARGE et du FMET, assurera le financement, la réalisation et l’exploitation de ce réseau urbain, dimensionné pour répondre aux besoins de la Ville de Vienne.

Les travaux débuteront d’ici l’été, une fois les études techniques finalisées, pour une entrée en service de l’ensemble du réseau avant la fin de l’année. Partenaire historique de la ville, Citeos à Vienne effectuera l’installation et la maintenance des bornes, avec un objectif de disponibilité supérieur à 95% par an, EASY Charge assurant la gestion du réseau et son animation commerciale.

« Nous sommes très heureux d’avoir été retenus, conjointement avec le FMET, par la Ville de Vienne pour réaliser ce projet à grande échelle qui va permettre aux Viennois de bénéficier d’un réseau public robuste pour recharger rapidement leur véhicule électrique » souligne Christophe Hug, président d’Easy Charge. « Au plus près des territoires, nous avons à cœur d’accompagner dans la durée les collectivités qui s’engagent dans le développement d’infrastructures nécessaires à l’accompagnement du développement de l’électromobilité auprès du plus grand nombre ».

« Le FMET a pour vocation d’investir dans des projets d’infrastructures de transports afin d’accompagner l’ensemble du secteur dans sa transition écologique et également de développer les nouvelles mobilités décarbonées » ajoute Philippe Detours, General Partner Demeter. « Les investissements qui sont réalisés dans le cadre de ce projet s’inscrivent pleinement dans cet objectif et constituent une nouvelle illustration de la contribution active du FMET au développement de l’écomobilité dans les territoires ».

Télécharger le communiqué de presse