Le port de Rotterdam lance sa plateforme IoT

Une nouvelle plateforme IoT (Internet des objets) a été développée pour l’autorité portuaire de Rotterdam.

La première application hydrologique et météorologique a récemment été mise en service. Grâce à cette application, le port de Rotterdam a franchi une nouvelle étape en matière de sécurité et de performance. Le système fait appel à un large réseau de capteurs qui collectent des données précises et actualisées sur l’eau et sur la météo, notamment pour servir à la planification et à la gestion du transport maritime.

Il y a un an, les partenaires IBM, Cisco, Esri et Axians avaient annoncé la construction de la plateforme IoT, exploitée maintenant sous la direction de l’autorité portuaire. « C’est une avancée formidable dans la modernisation de Rotterdam en tant que “port intelligent” », a déclaré Ronald Paul, directeur d’exploitation du port. « Il est tout aussi important que la plateforme cloud et les renseignements collectés en temps réel qui comprennent des données sur les infrastructures, l’eau et les conditions météorologiques nous permettent d’améliorer encore nos processus critiques dans le service à nos clients ».

Des données de haute précision

Les composantes génériques qui ont maintenant été mises en place constituent pour le port de Rotterdam une base sûre et fiable à une innovation rapide avec un accès aux toutes dernières technologies, dont l’edge computing, l’analyse en temps réel, l’intelligence artificielle, les données de haute précision et la blockchain. Il faut dire que les besoins sont considérables, car la zone portuaire se développe sans cesse, et les nouvelles infrastructures physiques, entre autres, prennent une dimension numérique de plus en plus importante. Par exemple, les capteurs incorporés à la surface et dans les murs de quai, les ducs-d’Albe, les voies navigables et les panneaux de signalisation génèrent des données de mesure continue qui peuvent elles-mêmes communiquer avec d’autres systèmes autonomes.

Cette plateforme pose les bases pour faciliter à l’avenir la navigation autonome dans le port de Rotterdam.

En savoir plus :