Sodexo Sports et Loisirs s’engage avec VINCI Energies pour la transition en hybride électrique de sa flotte Batobus d’ici 2024

Sodexo Sports et Loisirs s’engage avec VINCI Energies pour la transition en hybride électrique de sa flotte Batobus d’ici 2024

Sodexo Sports et Loisirs a décidé d’accélérer la transition énergétique de sa flotte Batobus, grâce à un partenariat stratégique avec VINCI Energies et sa filiale Barillec Marine, qui développe de nouveaux concepts de propulsion électrique et hybride dans le transport maritime et fluvial. Tout l’enjeu de la technologie développée dans le cadre de ce partenariat est de répondre aux fortes contraintes de l‘activité de navette de Batobus, notamment les mutliples trajets au quotidien sur une large amplitude horaire. Cette technologie pourra répondre dans un deuxième temps aux besoins des flottes des compagnies Bateaux Parisiens et Yachts de Paris.

Entre 2020 et 2024, six bateaux Batobus seront équipés en technologie hybride électrique pour un investissement de 4,2 millions d’euros sur 4 ans, soit l’équivalent de 25 % du prix neuf de la flotte. Cette opération consiste à remplacer un des deux générateurs thermiques qui équipent actuellement les bateaux par un pack de batteries électriques. Cela permettra d’utiliser une énergie hybride (50 % électrique et 50 % thermique) pour la navigation.

« Nous sommes fiers d’engager cette importante transformation aux côtés des équipes de VINCI Energies. Cette transition en technologie hybride électrique permettra aux Batobus de réduire leur impact environnemental et d’assurer une navigation plus silencieuse. Les bateaux hybrides auront d’ailleurs la capacité à basculer en 100% électrique sur une partie du parcours dans le coeur historique de Paris. » affirme Franck Chanevas, Directeur Général de Sodexo Sports et Loisirs en France et en Espagne.

Si la technologie hybride est déjà développée pour l’automobile, elle reste une prouesse technique sans précédent dans le transport fluvial au regard des contraintes d’exploitation de ces bateaux. « Aucune des solutions existantes ne permettait de répondre à l’ensemble du cahier des charges très exigeant dicté par l’activité de navette sur la Seine : 15 heures d’exploitation par jour avec une puissance de 300 KW sans recharge et une partie du parcours réalisée exclusivement en mode batterie. Nous avons donc relevé le défi de mettre au point une solution innovante et sur-mesure qui pourra ensuite être déployée sur d’autres types de bateaux » précise Vincent Bouffard, Directeur Général Adjoint de VINCI Energies en France.

« L’objectif de Batobus est de développer avec VINCI Energies le premier bateau hybride capable de transporter 200 passagers sur la Seine, sur une amplitude horaire de 15 heures par jour, en garantissant un service de navette fiable et sûr et en proposant une expérience renouvelée, notamment avec la navigation silencieuse au coeur de Paris », résume Arnaud Daniel, Directeur Général Adjoint des compagnies Batobus et Bateaux Parisiens.

Télécharger le communiqué de presse