Smart grid : le réseau électrique qui évolue avec les usages

Le smart grid est un terme que l’on entend de plus en plus. Mais de quoi s‘agit-il réellement et en quoi cela va-t-il modifier notre manière de consommer de l’électricité ?

smart gridLes usages liés à l’électricité ont bien changé depuis ses débuts : du simple poste TSF aux appareils électroménagers, de chauffages, écrans plats ou encore voitures électriques d’aujourd’hui, les appareils électriques se sont multipliés et nos besoins en matière d’énergie ont augmenté.
En parallèle, il faut intégrer de plus en plus de nouveaux moyens de production d’électricité comme les fermes solaires ou les parcs éoliens, des énergies renouvelables qui peuvent également être produites par le consommateur (usine, immeuble, maison individuelle…).
Le réseau électrique doit s’adapter à ces changements en devenant intelligent. Equipé de dispositifs avancés d’analyse, de contrôle, de diagnostic, de communication et de suivi en temps réel, il doit échanger des données qui lui permettront de prendre en compte les actions de tous les acteurs, assurer l’équilibre entre l’offre et la demande, anticipant les baisses de production liées à l’intermittence des énergies renouvelables… En bref, il est capable de gérer et piloter plus efficacement à distance, les flux d’électricité consommés et produits.

Les réseaux intelligents d’électricité – ou smart grids – jouent un rôle important dans la transition énergétique. VINCI Energies participe à de nombreuses initiatives en vue d’optimiser les transits d’énergie sur les réseaux électriques : postes intelligents entièrement numériques pour RTE, système de stockage d’électricité sur une centrale photovoltaïque en Guyane ou encore stockage de l’électricité sous forme d’énergie cinétique pour la restituer à une voiture électrique.

Arnaud Banner Directeur technique, Omexom

 

Smart grids : consommer de l’électricité intelligemment

Les smart grids, via leur connexion avec les compteurs intelligents (ou smart meter), permettent de contrôler parfaitement la consommation d’électricité en détectant par exemple une surtension liée à une trop forte production et donc en décalant ou interrompant le fonctionnement de certains appareils. Le consommateur, informé en temps réel de sa consommation, est incité à mieux la gérer. Il peut être invité à éteindre certains appareils en cas de pic de consommation ou être informé grâce à des outils de pilotage des moments les plus favorables (techniquement et économiquement) pour recharger les batteries de sa voiture électrique.

Et le smart metering ?
Le compteur intelligent, appelé smart metering, est une composante des smart grids. Il mesure les consommations d’électricité mais aussi d’eau, gaz, luminosité, détecteur de présence… Ces données permettent ensuite d’évaluer les performances énergétiques d’un bâtiment et la mise en place d’actions très ciblées ponctuellement ou de manière durable.

 

VINCI Energies participe au développement des smart grids

smart gridsLes smart grids se positionnent à la croisée de plusieurs domaines d’expertises dans lesquels VINCI Energies est spécialisé : ensemblier de réseaux de transport d’électricité, intégrateur d’équipement, développeur de solutions technologiques d’information et de communication et gestionnaire d’installation. Le Groupe participe aux réseaux de demain.
En combinant ces expertises, VINCI Energies imbrique les infrastructures, l’instrumentation, les systèmes et les services communicants qui seront nécessaires pour concevoir des réseaux d’énergie intelligents, de la production à la consommation finale. VINCI Energies a par exemple réalisé l’inspection et la maintenance d’une ligne THT ou l’infrastructure et sécurisation de stations de dispatching électrique pour GCCIA dans 4 pays du Golfe. Au Royaume-Uni, Omexom change les conducteurs sur une ligne de 400kV près de Lancaster. En France, la marque a travaillé sur la ligne Cotentin-Maine, destinée à raccorder le futur réacteur nucléaire EPR de Flamanville au réseau national RTE.