L’agglomération nîmoise vers la smart city

Avec 39 communes et plus de 257 000 habitants, la communauté d’agglomération Nîmes Métropole et la ville de Nîmes s’appuient sur l’expertise d’Axians , pour répondre aux nouveaux défis de sécurité et de résilience de la ville de demain.

Les premiers jalons d’une « ville intelligente »

En 2003, la Métropole Nîmoise amorce sa transition vers une ville connectée avec l’installation d’un réseau fibre optique très haut débit.

« Notre objectif avec ce réseau fibre optique très haut débit était de proposer aux usagers une ville plus agréable et plus sûre. L’activation de ce réseau nécessitait de faire coexister plusieurs équipementiers entre le cœur de réseau et les équipements réseaux de terrain tout en garantissant : interopérabilité, résistance aux conditions climatiques, sécurité, résilience aux pannes, modularité optique et gestion des flux vidéo mutlicast », explique Cyril Yver, Directeur du Numérique – Nîmes Métropole et Ville de Nîmes.

Déploiement d’une infrastructure réseau

C’est en 2014 que la Métropole Nîmoise décide de déployer ces équipements réseaux à l’ensemble de son territoire. L’objectif : constituer une infrastructure robuste et homogène permettant de relier plusieurs milliers d’objets connectés et d’assurer la sécurisation des réseaux. Avec l’afflux de ces nouvelles données – comme les images fournies par les caméras de vidéo protection –, des solutions de edge computing sont alors mises en place. Elles permettent le traitement des informations au plus près de leurs points de captation. Cependant, le raccordement des équipements urbains, comme les carrefours de feux tricolores et les caméras de vidéo protection, posent de nouvelles problématiques de cybersécurité.

« On se doit d’avoir une infrastructure connectée mais aussi très résistante aux différentes attaques qui pourraient survenir sur le territoire pour garantir que notre infrastructure de réseau ne pourra pas être piratée ou que personne ne pourra prendre la main sur les feux tricolores ou les caméras de vidéo protection. Nous avons fait le choix de Cisco et Axians pour leurs solutions orientées sur la résilience et la sécurité », insiste Cyril Yver.

En parallèle, un service de maintenance de l’infrastructure de réseau est assuré par Axians 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Des milliers d’objets connectés au service des usagers

Aujourd’hui, la Ville de Nîmes et sa métropole comptent plusieurs milliers d’objets connectés : caméras de vidéo protection, bornes d’accès aux zones piétonnes, totems publicitaires, hotspots wifi, raccordements des écoles à la fibre optique, etc. Toutes les données issues de la diversité de ces équipements sont traitées et mises à la disposition des usagers au travers d’une application délivrant de multiples services : agendas, actualité de la ville, transports, e-administration etc.

« En quelques années, la ville de Nîmes a réalisé sa mutation vers une smart city. Cette année, nous travaillons à l’interconnexion de la seconde ligne du BHNS (Bus à Haut Niveau de Services) et, en 2021, nous poursuivrons nos développements en intégrant toujours plus d’objets connectés, en élargissant le territoire et en multipliant les usages » conclut Cyril Yver.